Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Cinq duels sur les cinq circonscriptions qui concernent le territoire de Montpellier. Midi Libre

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Charles-Henri Alloncle.

Ils avaient jusqu’à 18 heures, ce mardi 2 juillet pour déposer leur candidature en préfecture. C’est chose faite pour dix candidats en lice sur les cinq circonscriptions qui touchent le territoire de Montpellier. Âge, profession, engagement politique… découvrez le profil de chacun de ces hommes et ces femmes qui se disputent le siège de député à l’Assemblée nationale. C’est la dernière ligne droite pour convaincre les électeurs avant ce second tour dimanche 7 juillet. Avec des duels RN-NFP sur toutes les circonscriptions, il sera plus facile de trancher.

1re circonscription

Josyan Oliva (LR/RN).

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Josyan Oliva. Midi Libre – GIACOMO ITALIANO

Pour sa première élection comme tête de liste, Josyan Oliva a terminé, au premier tour, en tête d’une circonscription où le RN n’avait pu faire mieux que troisième lors des dernières législatives. Le trentenaire, ancré à Lattes, n’est pas pour autant un nouveau venu en politique. Cette candidature, il la décrit lui-même comme "l’aboutissement de dix ans de militantisme à droite". Comprendre chez Les Républicains, jusqu’en 2024.

Le père de famille, chef d’entreprise et juriste de formation, a été militant, présent sur des listes municipales et même directeur de campagne. En 2023, il a créé Agir pour Lattes, se positionnant comme un opposant au maire Cyril Meunier. Mais avant une possible aventure municipale, c’est avec le soutien d’Éric Ciotti et du RN qu’il espère devenir député.

Jean-Louis Roumégas (NFP). 

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Jean-Louis Roumégas. Midi Libre – Michael Esdourrubailh

Militant écologiste de la première heure, Jean-Louis Roumégas fait partie du paysage politique montpelliérain.Il démarre sa carrière politique en se présentant aux municipales à Montpellier en 2001.Il fait alliance avec la liste de Frêche au 2nd tour et devient 2e adjoint. En 2008, il passe dans l’opposition municipale et devient porte-parole national des Verts.Il conduit la liste Europe-Ecologie avec les Verts aux Régionales en 2010 mais celle de Frêche l’emporte.

Elu député sur la 1re circonscription en 2012 face à Christian Jeanjean, il est battu par Patricia Mirallès en 2017. Il se présente aux municipales à Montpellier en 2020.Né à Alger en 1962, père de deux enfants, Jean-Louis Roumégas est responsable du Centre de ressources prévention-santé de l’Education nationale.

3e circonscription

Fanny Dombre-Coste (NFP).

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Fanny Dombre-Coste. Midi Libre – JEAN-MICHEL MART

Fanny Dombre-Coste, 67 ans, est un poids lourd du Parti socialiste local. Cette ancienne photographe a en effet été élue dès 2001, sous la houlette d’un certain Georges Frêche, puis d’Hélène Mandroux. Conseillère, municipale, métropolitaine et, un temps, régionale, elle est de toutes les batailles. Au point d’être élue députée sur cette 3e circonscription de 2012 à 2017, déboulonnant Jean-Pierre Grand.

Depuis 2020, elle est un maillon essentiel de l’équipe de Michaël Delafosse, qui en a fait sa première adjointe, en charge de l’éducation. Cette circonscription étant stratégique, c’est à nouveau elle que le maire de Montpellier est venue chercher pour faire barrage au RN pour ces législatives… et tenter de limiter les ardeurs de LFI pour 2026.

Lauriane Troise (RN).

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Lauriane Troise (à gauche).

Psychologue, âgée de 44 ans, mariée, deux enfants, installée au Crès depuis seize ans, Lauriane Troise a adhéré il y a dix ans au Front national. "Je me suis intéressée à la politique quand ma première fille est née, pour son avenir. J’avais (et j’ai toujours) beaucoup d’inquiétudes sur son avenir, sur les questions d’insécurité."

D’où ses priorités si elle s’empare du siège de députée dimanche soir : "De la fermeté dans la justice et la sécurité, notamment quand les victimes sont des femmes. Ce n’est pas normal d’avoir peur quand ma fille de 15 ans prend le tram." Et la candidate RN d’évoquer également "l’immigration, qu’il faut réduire, et l’immigration illégale, qu’il faut stopper." Déjà présente aux législatives en 2017 (lire en page 3), Lauriane Troise siège au conseil régional depuis 2021.

4e circonscription

Manon Bouquin (RN ).

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Manon Bouquin.

Manon Bouquin est apparue sur la 4e circonscription lors des dernières législatives, sans ancrage local. Militante au RN depuis 2015, la jeune femme de 32 ans originaire de Normandie a connu sa première expérience électorale lors de législatives sur la 2e circonscription de Paris alors qu’elle étudiait à la Sorbonne avant de devenir attachée parlementaire de la députée européenne Héraultaise France Jamet.

Elle est ensuite devenue assistante du député RN Aurélien Lopez-Liguori sur la 7e circonscription de Sète. Investie en 2022 sur la 4e, Manon Bouquin se présente comme "la génération du redressement". Elle a été tour proche de rafler la mise, à 600 voix près, au 2e tour, face à Sébastien Rome qu’elle retrouvera dimanche.

Sébastien Rome (NFP). 

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Sébastien Rome. Midi Libre – JEAN MICHEL MART

Engagé depuis longtemps à gauche, le Lodévois Sébastien Rome découvre la politique au côté de la maire socialiste Marie-Christine Bousquet dont il a été adjoint à la Politique de la Ville. Le directeur d’école de 46 ans s’est ensuite présenté aux municipales de 2020 avec une liste citoyenne, avant d’enchaîner une candidature aux Départementales l’année suivante sous l’étiquette de la Gauche Républicaine et Socialiste.

En 2022, Sébastien Rome rejoint LFIet la Nupes et devient député. Santé, éducation, logement, retraites, défense des services publics… On retrouve l’hyperactif et incisif parlementaire dans tous les combats sur sa circonscription et à l’assemblée "pour faire entendre la voix de la France des sous-préfectures".

8e circonscription

Cédric Delapierre (RN ).

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Cédric Delapierre. Midi Libre – JEAN-MICHEL MART

Cédric Delapierre a 48 ans. Il est conseiller régional d’opposition et également membre de l’opposition à Sète. Il a fait ses premières armes aux RPR et a petit à petit monté dans les échelons du parti jusqu’à devenir secrétaire général de Les Républicains Occitanie. En 2021, il passe au Rassemblement national en intégrant la liste pour les Régionales portée par Jean-Paul Garraud, lui aussi transfuge du parti.

Cédric Delapierre se présente la même année aux Départementales sur le canton de Mèze. Il perd largement (70/30). En 2022, il se lance dans la bataille des législatives sur la 8e circonscription (Frontignan-Montpellier). Au second tour, il capitalise 5 000 voix d’avance sur Sylvain Carrière. Les bureaux montpelliérains font pencher la balance et il perd de 458 voix.

Sylvain Carrière (NFP). 

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Sylvain Carrière. Midi Libre – SYLVIE CAMBON

La vie de Sylvain Carrière s’est accélérée au soir du 19 juin 2022. Elu député pour sa première participation à un scrutin, le jeune Vicois, alors commercial dans une animalerie, découvre à 31 ans le palais Bourbon. Mais son engagement politique est plus ancien. Dès 2012, BTS en poche, il avait rejoint le Front de gauche pour la première présidentielle de Mélenchon. "Un engagement profond. Lorsqu’il y avait une bataille à mener, il était là. Tout le temps!", rappelle René Revol, maire de Grabels.

Calme et mesuré mais solide sur ses valeurs de gauche, Sylvain Carrière a poussé pas mal de sujets locaux : viticulture, transports, conchyliculture, apiculture… tout en continuant à labourer sa circonscription. Deux ans après, il retrouve celui qu’il avait devancé in extremis.

9e circonscription

Charles-Henri Alloncle (LR-RN).

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Charles-Henri Alloncle.

À 30 ans, Charles-Henri Alloncle a parcouru une grande partie du territoire français au gré des déplacements de son fonctionnaire de père. Né à Nancy, il n’y reste que quelques mois avant de se poser à Paris le temps de ses études à Sciences Po et HEC. C’est dans ces mêmes années qu’il débutesa carrière de militant au sein de l’UMP et endosse la présidence des associations Les Jeunesavec Nicolas Sarkozy et la vice-présidence des Jeunes républicains.

Charles-Henri Alloncle connaît la 9ecirconscription depuis son enfance pour y avoir passé ses vacances à La Grande-Motte. De même qu’il se rend souventàMauguio en visite chez des proches. Dimanche 30juin, c’était sa première participation à un scrutin. Le candidat LR-RN est arrivé en tête avec 36,43% des voix. Ce 7juillet, il affrontera Nadia Belaouni (LFI) pour ce 2nd round législatif.

Nadia Belaouni (LFI).

Âge, profil, carrière : qui sont vos candidats aux législatives à Montpellier et les circonscriptions alentours ?

Nadia Belaouni.

Née à Casablanca il y a 46 ans, Nadia Belaouni est arrivée à Montpellier pour des études en ingénierie commerces et ventes. Son premier pas dans la politique est franchi dès lors qu’elle intègre le marché du travail. Militanteet syndicaliste (CGT), elle adhère au mouvement de l’Union populaire et de LFI aux premières heures. En 2020, Nadia Belaouni est élue dans l’opposition (SE) àla mairie d’Aimargues.

Aujourd’hui directrice générale d’une entreprise artisanale dans le BTP, cette maman de deux enfants, très impliquée en tant que parents d’élèves et dans la défense de l’environnement, s’est présentée une première fois aux législatives en 2022. Elle avait perdu au second tour (45,63%) face à Patrick Vignal. Dimanche 30juin, elle est arrivée en 2e position (29,27%) face au LR-RN Charles-Henri Alloncle (36,43%), son adversaire du 2nd tour.

Je m’abonne pour lire la suite

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

(function(d,s){d.getElementById("licnt2061").src= "https://counter.yadro.ru/hit?t44.6;r"+escape(d.referrer)+ ((typeof(s)=="undefined")?"":";s"+s.width+"*"+s.height+"*"+ (s.colorDepth?s.colorDepth:s.pixelDepth))+";u"+escape(d.URL)+ ";h"+escape(d.title.substring(0,150))+";"+Math.random()}) (document,screen)