Bagnols-sur-Cèze : Nadine Domis s’est éteinte, la famille des Gilets jaunes en deuil

Bagnols-sur-Cèze : Nadine Domis s’est éteinte, la famille des Gilets jaunes en deuil

Bagnols-sur-Cèze : Nadine Domis s’est éteinte, la famille des Gilets jaunes en deuil

Nadine Domis s’est éteinte jeudi matin à l’hôpital de Nîmes.

Ses amis décrivent une "femme de cœur, de conviction" qui a notamment aidé de nombreuses personnes en proie à des problématiques administratives. Ses funérailles auront lieu mercredi 19 juin à Orange.

Elle s’est éteinte jeudi matin à l’hôpital de Nîmes, et laisse déjà un douloureux vide chez les Gilets jaunes de Bagnols et alentours. Nadine Domis, 64 ans, était "une femme de cœur, de conviction, une figure emblématique des Gilets jaunes. Solidarité et action : elle venait en aide à tous, elle était une infatigable battante", témoigne Dominique Vervacke qui l’a rencontrée sur les ronds-points au premier jour du mouvement, en 2018. "Depuis, les Gilets jaunes, nous formons une famille, réellement. Avec des personnes que l’on n’aurait jamais côtoyées avant." Et c’est depuis toute la France que les amis bagnolais de Nadine Domis reçoivent des messages de soutien depuis l’annonce de son décès. "On a participé à tant de réunions et rassemblements", rapporte Christophe Prevost qui rappelle : "Elle a été très investie en 2020, quand je me suis présenté aux élections municipales. Elle a géré tout l’administratif. Elle était géniale. Elle avait une volonté, une énergie et un cœur…", pleure-t-il.

"Elle donnait tout le temps"

Car Nadine Domis était "une championne administrative", "secrétaire en chef du mouvement" ; secrétaire aussi de l’association de locataires droit au logement (DAL), créée en mars 2023. "Elle était totalement dévouée. On lui partageait un problème, elle ne lâchait pas jusqu’à le régler. Beaucoup nous témoignent aujourd’hui : "Sans elle, je n’en serai pas là". Elle réglait les problèmes avec pragmatisme." La Bagnolaise avait travaillé dans la formation professionnelle. "Elle donnait tout le temps. Même malade." "Maman voulait toujours regarder du côté lumineux… Nous allons tenter de le faire" écrivent sur Facebook ses trois fils, Davy, Dylan et Adam. Ils ont créé une cagnotte pour les aider, pour les obsèques.

Les funérailles se tiendront mercredi 19 juin à 14 h 45 au crématorium d’Orange. "Pour se recueillir auprès d’elle", invitent ses fils, un espace sera ouvert au salon funéraire Saint-Christophe, traverse de l’Andronasse à Bagnols, ce lundi, mardi et mercredi (9 h-12 h et 14 h 30-18 h).

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

(function(d,s){d.getElementById("licnt2061").src= "https://counter.yadro.ru/hit?t44.6;r"+escape(d.referrer)+ ((typeof(s)=="undefined")?"":";s"+s.width+"*"+s.height+"*"+ (s.colorDepth?s.colorDepth:s.pixelDepth))+";u"+escape(d.URL)+ ";h"+escape(d.title.substring(0,150))+";"+Math.random()}) (document,screen)