Élections législatives 2024 : tout savoir sur ce que ce scrutin va coûter aux villes de Bagnols, Laudun-l’Ardoise et Saint-Nazaire

Élections législatives 2024 : tout savoir sur ce que ce scrutin va coûter aux villes de Bagnols, Laudun-l’Ardoise et Saint-Nazaire

Jérôme Talon, directeur général des services, et son adjointe Nathalie Bayle.

La page des élections européennes à peine tournée, c’est à nouveau le branle-bas de combat pour les mairies du territoire qui doivent relever un défi de logistique et mobiliser des ressources humaines. Exemple à Bagnols-sur-Cèze, Laudun-l’Ardoise et Saint-Nazaire.

Qu’implique l’organisation matérielle d’une élection législative ? "Comme tous les scrutins, il y a 12 bureaux de vote" répond le directeur général des services de la mairie de Bagnols-sur-Cèze Jérôme Talon. Les urnes et les isoloirs sont répartis sur quatre lieux dont les halles des sports de Jean-Mermoz au Bosquet, Saint-Exupéry avenue Le Bordelet, la salle multiculturelle et l’hôtel de ville qui accueille le bureau centralisateur. Avant, les bureaux de vote étaient éparpillés dans les écoles. "En termes de logistique, c’était catastrophique. Il fallait monter les bureaux de vote à partir du vendredi soir dès que l’école était finie. Le lundi matin, tout devait être déménagé. Donc les agents travaillaient le dimanche soir pour tout remettre en ordre. Là ce n’est plus le cas", souligne le DGS. "La première fois qu’on a fait ça, les électeurs se sont un peu plaints. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Les gens sont habitués."

Carte d’électeur

Il arrive souvent que le votant n’ait pas sa carte d’électeur. Mais il a sa carte d’identité. Il peut néanmoins accomplir son devoir citoyen à partir du moment où il est inscrit sur la liste électorale. "En revanche, on ne peut pas voter qu’avec sa carte d’électeur" prévient Jérôme Talon. Dans chaque lieu, il y a un accueil avec des agents qui sont là pour se renseigner les personnes. Chaque électeur doit se rappeler le numéro du bureau où il vote.

Procurations

"Le mot le plus recherché sur le moteur de recherche Google juste après que président Macron a prononcé le mot "dissolution", c’est "procuration", indique le directeur général des services. "Ça veut dire qu’il y a beaucoup de gens qui partent en vacances." Tous les élus de la majorité municipale sont mobilisés pour le dimanche 30 juin 2024, jour du 1er tour de l’élection législative. Ils sont président de bureau de vote et assesseurs. À cette date-là, ça va, les agents ne sont pas encore partis." L’enjeu en termes de ressources humaines, c’est aussi le dimanche 7 juillet. "Certains fonctionnaires quand ils le peuvent acceptent de décaler leurs vacances s’ils avaient décidé de partir. Il y en a plein qui ont fait des réservations ou ont de la famille. On est en train de jongler pour qu’on n’ait pas de manque en ressources humaines dans les bureaux."

Soixante agents sont mobilisés pour le jour de vote. Douze personnes des services techniques vont monter les bureaux de vote et mettre les panneaux électoraux. Il y en aura une dizaine dans chacun des 12 sites d’affichage.

Halle des sports Jean-Mermoz au Bosquet : 4 bureaux de vote, n° 12, n° 11, n° 10, n° 09
Halle des sports Saint-Exupéry : 4 bureaux de vote n° 08, n° 07, n° 06, n° 05
Salle multiculturelle : 3 bureaux de vote n° 04, n° 03, n° 02
Hôtel de ville : 1 bureau de vote (bureaux centralisation de tous les résultats), n° 01
Les bureaux de vote seront montés avant le 30 juin et ils le resteront toute la semaine jusqu’au dimanche 7 juillet.   Je m’abonne pour lire la suite

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

(function(d,s){d.getElementById("licnt2061").src= "https://counter.yadro.ru/hit?t44.6;r"+escape(d.referrer)+ ((typeof(s)=="undefined")?"":";s"+s.width+"*"+s.height+"*"+ (s.colorDepth?s.colorDepth:s.pixelDepth))+";u"+escape(d.URL)+ ";h"+escape(d.title.substring(0,150))+";"+Math.random()}) (document,screen)