Législatives 2024. Sur la 4e, la RN Manon Bouquin devant le sortant LFI Sébastien Rome, le 3e Jean-François Eliaou se maintient

Législatives 2024. Sur la 4e, la RN Manon Bouquin devant le sortant LFI Sébastien Rome, le 3e Jean-François Eliaou se maintient

Sébastien Rome au milieu de militants, dont sa fille Apolline, à Saint-André-de-Sangonis à l’heure des résultats. Midi Libre – E. L.

La RN Manon Bouquin est arrivée en tête avec 41,26 % des voix, suivie du député sortant Nouveau Front populaire Sébastien Rome avec 33 % puis du représentant de la majorité présidentielle-Horizons, Jean-François Eliaou (22, 56 %).

S’ils sont d’accord sur un seul point, c’est bien celui-là : la RN Manon Bouquin comme le député LFI sortant Sébastien Rome voient dans ce premier tour, déjà, un semblant de triangulaire… de second tour. Sans faire injure à Florence Larue, de Lutte Ouvrière, ses 886 voix (1,04 %) pèseront peu dans le résultat final de cette 4e circonscription de l’Hérault. Idem pour la Reconquête Bleuette Simon qui, sans faire campagne, obtient 1822 voix (2,13 %).

Ce dimanche, la candidate RN Manon Bouquin a surfé sur la dynamique nationale obtenant 35 216 voix, soit 41,26 % des suffrages, dans un scrutin qui a vu une très forte participation. 73,30 % des électeurs inscrits se sont déplacés au bureau de vote. "Le RN a ramené les Français aux urnes, se réjouit Manon Bouquin. "Cela faisait des décennies que les gens se désinvestissaient et on constate qu’ils se réapproprient leur destin. Je l’ai vu sur le territoire, ça parle politique dans les cafés ! Et nous sommes le parti le mieux à même de changer les choses. Le repoussoir, c’est plutôt mon adversaire, la menace pour la République c’est lui", cible la candidate de 32 ans.

Législatives 2024. Sur la 4e, la RN Manon Bouquin devant le sortant LFI Sébastien Rome, le 3e Jean-François Eliaou se maintient

Manon Bouquin, la candidate du RN de la 4e circonscription est arrivée en tête avec 41,26 % des voix. Midi Libre – E. L.

Sébastien Rome, avec 33 % des voix (28 171), joue la poursuite de son mandat à l’Assemblée nationale. Étiqueté Nouveau Front Populaire, le sortant membre de LFI, applaudit à 20 heures passées de quelques minutes quand "le patron" Jean-Luc Mélenchon appelle au front républicain. "Nous sommes les héritiers de cette histoire-là, notamment dans l’Hérault avec ces terres républicaines, j’en appelle à ce qui unit, pas ce qui divise. Pendant mes deux ans de mandat, j’ai montré que j’ai travaillé avec des maires qui n’étaient pas de mon bord, avec des chefs d’entreprise, des viticulteurs et, à l’Assemblée avec d’autres groupes, Horizons notamment…" Si Sébastien Rome a relevé que le voisin de la 5e circonscription Philippe Huppé a appelé au désistement républicain, il en attend de même du numéro trois de ce dimanche sur la 4e, l’ex-député Jean-François Eliaou.

Législatives 2024. Sur la 4e, la RN Manon Bouquin devant le sortant LFI Sébastien Rome, le 3e Jean-François Eliaou se maintient

Jean-François Eliaou arrive en troisième position, mais peut se maintenir avec 22, 56 % des voix. Midi Libre – JEAN-MICHEL MART

Avec 22, 56 % (soit 19 260 voix), le candidat portant les couleurs de la majorité présidentielle a décidé de se représenter. Après une visio-conférence avec Edouard Philippe, le patron de son parti Horizons, le docteur Eliaou nous a annoncé vers minuit et demi ce dimanche 30 juin son intention de repartir en campagne. "Le RN comme LFI ne sont pas dans l'arc républicain, j'offre une troisième voie, une voie raisonnable. En me retirant, j'aurais trahi les 19 260 électeurs qui ont voté pour moi."  

Je m’abonne pour lire la suite

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

(function(d,s){d.getElementById("licnt2061").src= "https://counter.yadro.ru/hit?t44.6;r"+escape(d.referrer)+ ((typeof(s)=="undefined")?"":";s"+s.width+"*"+s.height+"*"+ (s.colorDepth?s.colorDepth:s.pixelDepth))+";u"+escape(d.URL)+ ";h"+escape(d.title.substring(0,150))+";"+Math.random()}) (document,screen)